En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

5 - Service infirmier

Le service infirmier

Par Administrateur Sermenaz, publié le vendredi 19 juin 2015 16:02 - Mis à jour le vendredi 19 juin 2015 16:14

L’infirmerie est le lieu où l’infirmière accueille, soigne et écoute.

L’infirmerie du lycée est ouverte de 7h30 à 18h30 les lundis, mardi, mercredi, jeudi et vendredi. Et suivant les horaires indiqués sur la porte.

L’infirmerie n’est pas un cabinet médical, l’infirmière ne peut se substituer à un médecin ou un pharmacien.

 

L’infirmière de santé scolaire est chargée du suivi des élèves et des dossiers médicaux contenant les vaccinations, les visites médicales et les problèmes de santé ou les handicaps pouvant affecter la scolarité des élèves.

 

 

Les passages :

Les élèves sont accueillis de préférence aux interclasses, récréations et heures libres (pause méridienne).

En cas d’urgence pendant une heure de cours, l’élève quitte la classe accompagné systématiquement d’un camarade et se présente muni de son carnet de correspondance. Il sera visé par l’infirmière puis par la vie scolaire avant le retour en classe.

Attention l’élève qui accompagne doit immédiatement repartir en cours avec une autorisation délivrée par la vie scolaire.

Si l’état de santé d’un élève nécessite un départ de l’établissement, l’infirmière joindra par téléphone ses responsables légaux (ou la personne habilitée si les responsables légaux sont absents ou injoignables) qui viendront le chercher à l’infirmerie.

Il est interdit de quitter le lycée sans qu’une décharge soit signée.

 

 

Les décharges :

Seuls les élèves majeurs ont le droit se signer eux-mêmes une décharge.

Pour les élèves mineurs voulant s‘en aller pour raison de santé, le passage à l’infirmerie est obligatoire. Un adulte de la famille sera contacté pour venir chercher l’élève et signer une décharge. La vie scolaire sera avertie  de ce départ.

Un billet d’absence sera demandé au retour de l’élève

 

 

Urgences médicales ou accidents:

En cas d’accident ou d’urgence graves, la famille (ou la personne habilitée si absence) est prévenue et l’élève est conduit par les services de secours d’urgence vers l’hôpital le mieux adapté.

La famille doit prendre contact dans les 24 heures avec l’infirmière du lycée pour obtenir la déclaration d’accident et la feuille de soins

Un document de prise en charge sera alors établi par l’infirmière du lycée et remis à la famille.

 

 

Contrôle des médicaments utilisés par les élèves:

Les élèves suivant un traitement médical à prendre pendant le temps scolaire, doivent en faire part à l’infirmière et lui remettre l’ordonnance ainsi que les médicaments à prendre dans la journée. Aucun produit pharmaceutique ne doit être absorbé hors de son contrôle ni être introduit au restaurant scolaire, en étude ou à l’internat sans en avoir informé l’infirmière.

 

 

Le contrôle des vaccinations :

Les responsables légaux doivent s’assurer de l’exécution de la vaccination obligatoire (Diphtérie, tétanos,polio : DTP) dont justification doit être fournie lors de l’admission dans l’établissement.

 

Dépistage : 

Un dépistage infirmier est organisé pour tous les élèves de troisièmes et de secondes ( en fonction de la disponibilité du pôle infirmier).

 

 

Le médecin scolaire :

Le médecin scolaire se rendra disponible en fonction des demandes qui seront adressées à l’infirmière.

 

Maladies/ handicaps :

Projet d’Accueil Individualisé : PAI

Pour l’élève qui présente un problème de santé nécessitant un traitement durant le temps scolaire ou affectant sa scolarité, les responsables légaux doivent présenter une demande auprès de l’infirmière dans les plus brefs délais. En fonction de la pathologie, un Projet d’Accueil Individualisé (PAI) sera établi par le pôle médical.

 

Projet Personnalisé de Scolarisation : PPS

L’élève présentant un handicap reconnu par la MDPH affectant sa scolarité doit présenter un dossier médical au service de santé. Selon les difficultés, un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) pourra être mis en place au lycée.

 

Plan d’accompagnement personnalisé : PAP. La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République introduit à l'article L. 311-7 du code de l'éducation le plan d'accompagnement personnalisé (PAP). L'article D. 311-13 du même code prévoit que « les élèves dont les difficultés scolaires résultent d'un trouble des apprentissages peuvent bénéficier d'un plan d'accompagnement personnalisé prévu à l'article L. 311-7, après avis du médecin de l'éducation nationale. Il se substitue à un éventuel programme personnalisé de réussite éducative. Le plan d'accompagnement personnalisé définit les mesures pédagogiques qui permettent à l'élève de suivre les enseignements prévus au programme correspondant au cycle dans lequel il est scolarisé. Il est révisé tous les ans. » 

Le plan d'accompagnement personnalisé est un outil de suivi et un dispositif d’accompagnement pédagogique qui répond aux besoins des élèves qui connaissent des difficultés scolaires durables ayant pour origine un ou plusieurs troubles des apprentissages. Il ne remplace ni le programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) ni le projet  personnel de scolarisation (PPS).Le plan d'accompagnement personnalisé peut être mis en place soit sur proposition du conseil de classe ou à tout moment de la scolarité, à la demande de l'élève majeur, ou, s'il est mineur, de ses parents ou de son responsable légal.

Le constat des troubles est fait par le médecin de l'éducation nationale ou par le médecin qui suit l'enfant, au vu de l'examen qu'il réalise et, le cas échéant, des bilans psychologiques et paramédicaux réalisés auprès de l'élève.

À la suite de ce constat, le médecin de l'éducation nationale donne un avis sur la mise en place d'un plan d'accompagnement personnalisé. L’équipe éducative adaptera ensuite les mesures pédagogiques.

 

Inaptitude d’Éducation Physique et Sportive (E.P.S.) :

Le cours d'EPS est obligatoire même en cas d'inaptitude de l'élève.

La dispense médicale qui précise l'incapacité partielle ou totale de l'élève est la seule valable et reconnue.

A titre tout à fait exceptionnel, le carnet de correspondance servira aux parents ou l’infirmière du lycée à informer le professeur d’EPS qui aménagera si possible la participation obligatoire de l'élève au cours. L'élève se présente par conséquent avec sa tenue d'EPS.

Tout élève atteint d’une maladie chronique doit le signaler systématiquement à son professeur de sport (asthme par exemple) dès le début de l’année et à l’infirmière du lycée.

 

 

 Actions de santé :

  • Collecte de sang : est organisée au moins une fois par an pour les élèves majeurs.

 

 

 

 

 

 

 

Le Point écoute avec lequel  le Lycée est partenaire est un espace de parole offert aux adolescents de l’établissement qui souhaitent se confier à un professionnel.

 

 

Point accueil écoute jeunes (PAEJ) Rillieux-La-Pape

              Rillieux-La-Pape                              

           91, Avenue de l'Europe                  

          69140 Rillieux-La-Pape                      

      04.78.97.32.74 (répondeur)